Happy Days

Ecrit par un équipier/ Skrivet av en besättning”

Lämna en kommentar

Oh Happy Days       10.4. – 23.4.2013

Enfin nous – Renate et Joerg –  embarquons sur le bateau de Lars, le skipper de < Happy Days >, à Porto di Roma. Sous un ciel ensoleillée Lars et ses coéquipiers Antonio et Laurent nous accueillent chaleureusement. Après l’achat des provisions et un diner à l’italien fait par notre excellent cuisto Antonio nous sommes partis pour une navigation de nuit vers l`île de Ponza, malheureusement sous moteur manque de vent mais avec un quart de nuit sous un ciel bien étoilé. Même une étoile filante est tombé comme une goutte de la voie lactée. Le petit matin nous sommes bienvenue par 3 dauphins et et des iles de Ponza sont venu visible avec une levée du soleil – magique !

Le port de Ponza avec ses maisons couleurs pastels est pittoresque. Après ”pizza” dans une ambiance typique et un tour d’ile avec scooter Antonio nous a gavé encore une fois avec ses sublîmes plats.

Tôt le matin nous sommes partis pour l’Isola de Ventotene ou nous sommes arrives dans l’après-midi avec un ris. Nous faisons un petit tour de Cala Rossano et Antonio achète encore des spécialités italiennes. Encore une nuit sous voile et ciel clair et nous arrivons à deux heures en compagnie des dauphins dans un port d’Ischia.

Comme d`habitude nous faisons une petite promenade avant de continuer la voile avec vent arrière tout au longue des iles dans le Golfo di Napoli. Nous sommes très impressionnes de voir le Vesuv d’abord de loin et après de plus prés à côté de Napoli. Comme Antonio est né à Napoli il nous raconte des histoires,des actualités et nous donne tous les noms des iles et des lieus et villes de la côte. Devant Corricella sur Ile Procida nous jetons l’ancre pour manger tranquillement à midi. Ici Laurent va nous quitter pour prendre le ferry et arriver à temps au aéroport de Napoli. Lars et Laurent alors parti avec l’annexe sur l’ile.

Nous avons quitter la Marina St. Lucia avec le beau-frère de Antonio qui vit à Napoli et qui a nous apporté tout qui faut pour manger à midi dans la Marina Piccola. Juste avant partir Joerg est monté dans le mat pour réparer les feu de pont et de hune.

Le beau-frère Toni nous a quitter et nous faisons route vers Capri. Avec le couché de soleil nous tournons l’ile pour trouver une mouillage dans le sud de l’ile.

Le matin nous avons pris l’annexe pour visiter l’Ile de Capri. Il y a beaucoup de tourisme mais hors du centre de Capri-ville il y a des petites ruelles et des chemin pour découvrir plus la beauté de l’Ile. Le soir même Antonio nous quitte à cause d’un problème avec ses yeux.

Une fois de plus nous restons sous l`ancre et quittons l’Ile de Capri le matin après vers la côte – cap Punta Licosa. Le soir nous rentrons dans le port de Acciaroli. La petite ville est très bien restaurée, elle est jolie et très propre. Nous avons beaucoup de plaisir de prendre un apéro sous le parfum dans l’air des fleurs des citronniers, des glycines, des jasmins, des arbres de judée et d`autres plan

Alors cap vers Capo Palinuro – toujours sous soleil et avec un bon vent. Idéal !!! Ici sur la côte est le ”Parc Nazionale del Cilento e Vallo di Diano”.

Nous arrivons à Camerota dans la soirée et partons pour les achats avec une visite et bien-sur un apéro sur la piazza devant une belle église. La vie est belle !

Tôt le matin nous partons encore plus vers le Sud, ciel bleu et ensoleillé, mais d’abord sous moteur manque de vent. Il y a presque pas de trafic seulement quelques pêcheurs. Aujourd’hui nous avons pas la chance de mettre les voiles. Dans la soirée nous mettons l’ancre face à Amantea et Lars fait un petit tour en ville avec l’annexe. Nous deux prenons l’apéro dans le cockpit sous le couché du soleil.

La Guardia cotièra surveille les bateaux alentour et fait aussi un tour autour de ”Happy Days”. Il y a 45 milles vers l’ile de Stromboli mais le vent nous porte vers la côte. Comme nous ne voulons pas aller sous moteur nous virons le bord et restons près de la côte. En arrivant au Marina de Tropea nous nous arrêtons pour prendre d’abord fuel avant d`amarrer. Malheureusement la hélice s`est pris dans une ligne d’amarrage. Deux plongeurs sont venus le lentement matin et ont libérer le bateau. Tropea est une ville pittoresque avec beaucoup des pizzerias et restos dans les très étroites rues. Parce que elle est placée haute sur la falaise il faut faire 200 marches pour arriver. Nous avons gouter les pizzas et oignons directement du four. Délicieuse !

Le matin après nous essayons de nous approcher de l’Ile Stromboli pour visiter des Iles Eolien, mais le vent est toujours de face.

Nous virons toute la journée devant la côte avec un vent jusque`à force 6 et deux ris. Le soir nous amarrons le bateau au port de Bagnara Calabra.

Aujourd’hui nous voulons rentrer dans l’étroit de Messine. Nous avons très peu de vent et il a pleuvait pendant la nuit. Ici pas beaucoup de trafic de cargo mais beaucoup de dauphins qui nous amusent. Par faible vent arrière nous essayons le spi mais le vent ramollie complètement . A cause des rochers dans l’eau c’est difficile de s’approcher et de trouver une bonne place dans le port. Enfin nous arrivons de mettre les amarres à Acitrezza à coté des bateaux des pêcheurs.

Même aujourd’hui le ciel fait gris mine pour notre dernière journée avec Lars et les Happys Days ont un fin pour nous. Nous partons vers 11 heures, il y a seulement 1 heure jusqu’à Catania ou nous quittons Lars et son bateau après des jours de bonheur.

Merci beaucoup Lars et peut – être revoyons nous toi et ton bateau pour une aventure ?!

Kommentera

Fyll i dina uppgifter nedan eller klicka på en ikon för att logga in:

WordPress.com-logga

Du kommenterar med ditt WordPress.com-konto. Logga ut /  Ändra )

Google-foto

Du kommenterar med ditt Google-konto. Logga ut /  Ändra )

Twitter-bild

Du kommenterar med ditt Twitter-konto. Logga ut /  Ändra )

Facebook-foto

Du kommenterar med ditt Facebook-konto. Logga ut /  Ändra )

Ansluter till %s